Boutique Biologiquement.comL’usage récréatif du Kratom bio est devenu populaire grâce aux effets agréables

  Posté par kratom       Laisser un commentaire
[Total : 2    Moyenne : 3/5]

Efficace contre la douleur, parfait pour combattre la fatigue, peut même servir de palliatif à l’héroïne, le kratom bio a fait son apparition aux États-Unis tout récemment et serait de plus en plus prisé par les ados américains, s’inquiètent des médecins.

Les feuilles de kratom bio, similaires à celles de l’opium, peuvent être mâchées, infusées ou fumées.

Le kratom bio pousse en Asie du Sud-Est et fait partie des arbres de la famille du caféier.

Son commerce n’est toujours pas réglementé aux États-Unis où le produit est vendu légalement, mais le Sénat américain propose aujourd’hui d’en interdire la vente aux mineurs.

D’origine, le Kratom (Mitragyna Speciosa) pousse dans les forêts tropicales du sud-est de l’Asie, surtout en Thaïlande et en Malaisie. C’est un grand arbre qui peut atteindre une longueur de 15 mètres. Il contient plus de 25 alcaloïdes, dont la plus importante est la Mitragynine.

Le Kratom ou Mitragyna speciosa est un arbre tropical qui pousse dans des régions chaudes et humides d'Asie. Haut de 3 à 10 m a l'âge adulte, son tronc est droit, les feuilles sont larges et pointues.
Le Kratom ou Mitragyna speciosa est un arbre tropical qui pousse dans des régions chaudes et humides d’Asie.
Haut de 3 à 10 m a l’âge adulte, son tronc est droit, les feuilles sont larges et pointues.

Traditionnellement, les ouvriers et les paysans en Thaïlande prennent la plante afin de pouvoir supporter le travail difficile et la vie en pauvreté. Ces gens consomment le Kratom bio tous les jours.

Certaines études n’ont montré aucun problème de dépendance chez ces gens, tandis que d’autres ont une conclusion contraire. Certains usagers le prennent 3 à 10 fois par jour.

Dans certaines parties du pays, on dit que les parents préfèrent donner leur fille en mariage à un homme qui utilise le Kratom bio, qu’à un homme qui prend le cannabis.

Le premier est considéré travailleur, le deuxième fainéant.

Ce mythe est maintenu par la plupart des usagers qui disent éprouver un grand désir de travailler. Cependant, le gouvernement thaïlandais a interdit l’usage du Kratom bio en 1943 et l’a classifié dans la même catégorie que la cocaïne et l’héroïne.

Par conséquent, Le Kratom bio a le triste privilège d’être interdit dans son pays d’origine où sa tradition date de plusieurs milliers d’années.

Ces dernières années, l’usage récréatif du Kratom bio est devenu populaire grâce aux effets agréables causés par les feuilles de la plante.

Effets

Le Kratom bio a un effet fort sur l’anxiété, l’humeur et le niveau d’énergie. Il réduit le niveau d’anxiété, pendant que le sentiment est décrit comme heureux, puissant et actif, avec une forte volonté de travailler. L’esprit est calme.

Les effets se font sentir après 5 – 10 minutes et peuvent durer quelques heures.

Selon la plupart des usagers, les effets sont stimulant et euphorisant à faible dose. Ils deviennent sédatifs lors d’une dose plus élevée.

Bien que les principaux alcaloïdes soient proches des substances psychédéliques, il paraît qu’il n’y a pas d’activité psychédélique. Les principaux effets ressemblent à ceux des opiacés : analgésie et suppression de la toux, mais aussi euphorique et narcotique. L’intensité est comparable à la codéine.

Selon certaines sources, le Kratom bio (comme les opiacés) stimule l’envie sexuelle chez les femmes et réduit les problèmes d’érection chez les hommes. Sans doute, cela s’explique par l’effet de la Mitragynine sur l’humeur et l’anxiété. La Mitragynine peut également causer une réduction de la tension musculaire et agir comme anti-douleur.

Comment fonctionne le Kratom bio

Le Kratom bio contient un grand nombre de substances actives, qu’on appelle alcaloïdes et dont la Mitragynine est responsable des principaux effets. Mitragynine est un agoniste opioïde, c’est-à-dire qu’elle a une affinité pour les récepteurs opioïdes du cerveau.

Ces récepteurs influencent l’humeur et l’anxiété. La Mitragynine se lie à ces récepteurs et améliore votre état d’esprit et donne un sentiment d’euphorie, tout comme les opiacés tels que l’héroïne et l’opium.

La grande différence entre le Kratom bio et les opiacés est que la Mitragynine stimule surtout les récepteurs opioïdes de type Delta, tandis que les opiacés se lient aux récepteurs de type Mu. Lors d’une dose plus importante, la mitragynine stimule de plus en plus les récepteurs Mu.

C’est pour cette raison que l’on croit qu’une petite quantité de Kratom bio a un effet stimulant et qu’en cas d’un dosage plus élevé les effets deviennent narcotiques, et que le Kratom bio n’a pas d’effet accrocheur.

Dosage

Mis à part votre poids et votre sensibilité, le dosage du Kratom bio dépend surtout de la qualité.

Normalement, 3-5 grammes de feuilles séchés devraient suffire pour un débutant. Il faut baisser la dose quand vous prenez de l’extrait ou de la résine, parce qu’ils sont beaucoup plus forts.

Le Kratom bio n’a pas d’effet accrocheur quand utilisé de façon responsable et pas plus qu’une ou deux fois par mois. Par contre, les usagers fréquents éprouveront le besoin d’augmenter la dose après quelque temps.

Préparation et Consommation

Mastiquez ou laissez infuser. L’infusion est sans doute la plus facile et appétissante.

En Thaïlande on mâche des feuilles fraîches. Les feuilles séchées peuvent aussi être mastiquées, mais comme elles sont assez dures, il est préférable de les réduire en morceaux avant. Il faut mâcher assez longtemps. La majorité des gens boivent de l’eau chaude ou du thé après.

La façon la plus appétissante est probablement de faire du thé de Kratom bio:

Déposer 3-5 grammes de Kratom bio dans de l’eau chaude et laisser infuser pendant 10 minutes. Ajouter du thé et du miel au goût.

Extrait Résineux

Vous pouvez préparer un extrait résineux en faisant bouillir longtemps les feuilles et conserver cet extrait pour l’utiliser plus tard.

De petites pièces de résine peuvent être mastiquer ou être dissoutes dans de l’eau chaude. Certains gens aiment mélanger la résine de Kratom bio à du thé vert pour améliorer le goût. Ajoutez du miel au goût.

Extrait Liquide

Il est possible de faire un extrait liquide. Voici une recette de base.

1. Mettre 50 grammes de feuilles sèches et reduiters en morceaux dans
une casserole et ajouter 1 litre d’eau.

2. Faire bouillir à feu doux pendant 15-20 minutes.

3. Passer le thé au tamis et conserver le liquide dans une autre casserole.
Presser les feuilles pour faire sortir le liquide.

4. Remettre les feuilles dans la casserole et ajouter encore un litre d’eau.
Répétez l’étape 2 et 3. (Après avoir tamisé les feuilles pour la
deuxième fois, vous pouvez les jeter)

5. Mettre au feu les deux liquide dans une casserole et faire bouillir
jusqu’à ce qu’il ne reste que 100 ml environ.

La même préparation peut aussi être appliquée avec des quantités plus grandes ou plus petites en modifiant simplement la quantité d’eau ajoutée. Le thé du Kratom bio se conserve dans le frigo pendant cinq jours environ. En ajoutant de l’alcool, vous pouvez le conserver dans le frigo pendant plusieurs mois. Pour cela ajouter environ 10% d’alcool, c’est-à-dire une partie vodka (whiskey, rhum etc.) pour trois parties de thé de Kratom bio.

En général, il n’est pas recommandable de combiner les drogues. Toutefois, certaines combinaisons sont considérées très agréables et sûres par un nombre d’usagers. Le Kratom bio peut sans problèmes être combiné avec une petite quantité d’alcool, mais évitez les grandes quantités. Certains gens éprouveront le besoin de fumer du tabac ou du cannabis après avoir pris du Kratom bio.

Conseils

Nous vous conseillons de ne pas utiliser le Kratom bio trop souvent : pas plus d’une fois par semaine, et de préférence pas plus d’une ou deux fois par mois. De cette façon, votre corps ne s’habitue pas et l’expérience sera plus intense et agréable.

Nous déconseillons de combiner le Kratom bio avec une grande quantité d’alcool, avec benzodiazépines, opiacés ou d’autres dépresseurs du système nerveux. Il est possible qu’une telle combinaison cause la sur-sédation ou même une dépression des voies respiratoires.

Il est également déconseillé de combiner le Kratom bio avec les inhibiteurs MAO, tels que Rue de Syrie (Peganum Harmala), Ayahuasca (Banisteriopsis Caapi), Passiflore (Passiflora Incarnata) et certains anti-dépresseurs.

Avertissement

Bien qu’un petit nombre de personnes soient devenus dépendants (notamment en Thaïlande), Le Kratom bio n’a pas d’effet accrocheur quand on l’utilise de façon responsable. Lors d’un usage récréatif occasionnel, et non quotidien, le risque de devenir dépendant est quasi-inexistant.

Il est important de ne pas s’habituer à prendre le Kratom bio tous les jours. Comme beaucoup de drogues (alcool, café, tabac) le Kratom bio peut devenir une habitude dont il est difficile de se libérer, surtout lors d’un usage intensif prolongé.

Fiez-vous au bon sens. N’allez pas sur la route, et n’opérez pas de machineries. Même si vous vous sentez actif, il est possible que la fatigue vous prenne au dépourvu.
L’usage du Kratom bio par les femmes enceintes est fortement déconseillé.
Ne combinez pas le Kratom bio avec des inhibiteurs MAO.
Ne combinez pas le Kratom bio avec la cocaïne, amphétamines ou grandes quantités de caféine,
à cause des risques d’hypertension.
Nous vous conseillons de ne pas utiliser le Kratom bio tous les jours.
N’utiliser pas le Kratom bio si vous avez moins de 18 ans.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *